Savage Tide d'Antoine

Chute du Cold Captain Wyther

Le Cold Captain Wyther

D’une main experte, Isom met la dernière touche au portrait sinistre du Cold Captain Wyther.

<< Voilà … la première planche de l’ Addendum aux Illustrations Fantastiques d’ Ématurge le Voyageur. Quelle opportunité de pouvoir enrichir les travaux d’un tel maître ! >> pense Isom, en tournant amoureusement les pages inestimables de l’ouvrage original trouvé dans le trésor de la Crimson Fleet.

Le thiefling inscrit laborieusement les informations obtenues sur la créature mi-humaine mi-démoniaque au bas de la planche : capable de voler, inflige de glaciales malédictions, commande aux esprits, … Sa mort, et la destruction de la base de la Crimson Fleet, sont un soulagement pour tout ce qui se considère civilisé dans le plan matériel. Le plan matériel …

L'astrolabe arcane de la Crimson Fleet

Le trésor de la Flotte possédait aussi un autre prix de grande valeur ; un astrolabe arcane capable de diriger un navire sur un autre plan. Hallyah et Farah affirment pouvoir retracer l’origine du dernier passage, après une étude approfondie de l’appareil, mais il s’agit très certainement d’un point dans le Gaping Maw, l’océan abyssal de Demogorgon. Le barde frissonne instinctivement à cette idée. Une vibration distinctive dans le champ arcane de la petite chambre de Scuttle Cove tire Isom de ses pensées.

<< Tu es de retour, lézard. Nul doute que tes maîtres sont satisfaits des progrès de notre équipe. Ils feraient mieux de nous aider, plutôt que de nous espionner ; les papiers de la Flotte ne peuvent le nier, la marée sauvage s’en vient, et avec elle, la destruction des anciens pactes à l’origine de ta race. Et de la mienne … >> Isom devient songeur. << Le plan matériel a besoin de toi, petit lézard, mais moi, je n’ai plus besoin de toi. Que pourrais-tu faire de toute façon dans les ténèbres maléfiques des Abysses ? >>

Presque négligemment, le barde module les énergies latentes de la chambre vers le mur où s’accroche le lézard. Ce dernier disparaît dans un cri de protestation juste avant que le mur ne retentisse d’une vibration sourde. De la chambre voisine, le guerrier Kharas jette un oeil inquisiteur dans le nouveau trou percé dans le mur. Impavide, le nain retourne à son travail.

Isom retourne à sa planche, vaguement irrité. Le lézard est déjà perché sur le sommet du chevalet, le toisant d’un air de défi. Le thiefling laisse échapper un cri de déception.

<< Soit ! Tu veux rester, tu restes. Mais ne vient pas te plaindre lorsque les Abysses donneront ta misérable petite âme en pâture à des monstruosités qui défient l’imagination ! >>


Kharas passa à son bras gauche la dernière pièce de l’armure de son grand oncle, le paladin de renom Khordaldrum Skullcrusher, des larmes coulant sans honte sur ses joues hirsutes. L’histoire de la mort héroïque de Khordaldrum lui avait été racontée il y a des décennies alors qu’il n’était qu’un enfant à Khuzdun. Son grand oncle était un héros de son peuple, un légendaire paladin de Moradin du clan Skullcrusher, la fierté de Khuzdun.

Maintenant… maintenant son armure vide se retrouvait abandonnée dans l’antre d’une flotte de pirates à Scuttle Cove, à des lieux de Khuzdun, tout comme Kharas, d’ailleurs.

Son roi, Thorar Skullcrusher, l’avait assigné personnellement à Lavinia Vanderboren en tant que garde du corps il y si longtemps… lui aussi, pensa-t-il, se retrouvera peut-être un jour comme pièce maîtresse d’une exposition macabre lorsqu’il chutera finalement sous les coups de ses ennemis. Il ne sera alors, lui aussi, rien de plus qu’une légende pour les futures générations de nains qui seront entraînés, comme Kharas, pour devenir les protecteurs de leur peuple, les eternal defenders nains.

L’armure de Khordaldrum enfilée, le nain s’appuya sur son craghammer, pensif. Les Abysses! Jamais le vieux nain n’aurait cru s’y rendre. Il pensa alors à son vieux roi, Thorar, envers qui la loyauté de Kharas était complète. À travers des centaines de combats, il n’avait jamais vu le roi ailleurs que devant lui, au front, menant ses troupes. Sous son commandement, Khuzdun n’avait jamais retraité, jamais perdu une bataille. Il n’avait pas besoin que son roi soit à ses côtés pour savoir qu’il lui ordonnerait de retourner chaque pierre des Abysses jusqu’à ce que Lavinia Vanderboren soit de retour saine et sauve à Farshore. Kharas, à l’image de son roi, décida alors de suivre le chevalier de la mort Vanthus Vanderboren dans les Abysses pour lui soutirer son prix. Certains imaginent que les nains vivent si longtemps à cause de leur constitution légendaire; Kharas, lui, avait toujours cru que les nains vivaient si longtemps parce qu’ils étaient beaucoup trop têtus pour mourir. Cette idée n’aura jamais été aussi vrai pour lui qu’en ce moment; il empoigna son craghammer dans le but de regagner le Sea Wyvern, envoyant un coup du revers de la main à Gunrak au passage – le moine le méritait probablement.

Comments

Antoineql JSL

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.