Savage Tide d'Antoine

Le calme avant la tempête

Extrait du journal personnel de Kharas Skullcrusher

Sur les planches solides du pont de la Sea Wyvern naviguant la mer astrale, je réfléchis longuement à la situation dans laquelle le «destin» d’Hallya, si on pouvait l’appeler ainsi, nous plaçait.

Ainsi, nous devions maintenant aider l’eladrin à remplacer Demogorgon lorsque notre assaut sur Gaping Maw allait connaître le succès attendu. Comment condamner un être à un tel sort? Les combats incessants qui allaient l’attendre dans les Abysses pourraient certainement la détruire. Allait-elle être assez forte pour imposer sa volonté aux créatures des Abysses et, plus important encore, aux Abysses, ces royaumes maléfiques qui avaient une « vie » qui leur était propre?

Comme toujours, j’allais trouver mes réponses auprès de Moradin. Afin de retourner Justice Edge, l’épée Holy Avenger d’un puissant champion du Père des Nains, nous naviguions alors vers le Hall du Grand Forgeron. Il ne pouvait y avoir un endroit plus propice pour le repos final de Justice Edge.

À notre arrivée, nous fûmes accueillis par Melan Darkstone, aux soins de qui l’épée Justice Edge fut remise. Cette dernière allait être exposée dans le Grand Hall de Moradin, un honneur exceptionnel pour son porteur s’il en est un.

J’exposai alors ma proposition à Hallya : cette dernière devait signer un rituel rare, remis par Melan Darkstone à cet effet. Ce rituel allait garantir que, si elle prenait la place de Demogorgon suite à chute, elle s’engageait à ne pas diriger les forces des Abysses contre le plan matériel. En effet, l’imposante armée de Demogorgon pouvait être retournée contre les démons; en créant une guerre interne visant l’expansion de son royaume, Hallya pouvait garantir la paix au plan matériel pour des centaines d’années, sinon des millénaires. Si Hallya ne respectait pas cet engagement, elle allait immédiatement être emprisonnée dans mon marteau, que je pourrais ensuite détruire à ma guise. En échange, Hallya bénéficiait de mon service pour l’éternité afin de la garder contre ses ennemis. J’étais prêt, comme elle, à faire ce sacrifice afin d’assurer une paix pour laquelle nous et plusieurs autres avant nous nous étions battus si longtemps. Bien que cette mesure puisse sembler extrême, ce que nous connaissions d’Hallya allait être transformé à jamais dès qu’elle allait prendre la place de Demogorgon. Entrée dans le combat en tant qu’eladrin, elle allait en ressortir en tant que Demon Lord, et aux paroles d’un démon, nul ne peut se fier.

De façon surprenante, l’eladrin accepta et signa le rituel tel que proposé, scellant ainsi mon destin au sien. Afin d’officialiser le rituel, nous le rencontrâmes alors. Comme il se doit, devant sa grande forge. Nul besoin de coucher sur papiers mes impressions et sentiments sur ma rencontre avec Moradin. Chaque instant, chaque image, chaque parole sont gravés dans ma mémoire, mon être, pour l’éternité. Le Grand Forgeron accepta la garde du rituel et bénit mon marteau, qui devint entre ses mains un puissant artéfact.

Maintenant, la préparation de notre assaut sur Gaping Maw nous attendait. Un rituel de clairvoyance nous permit d’apprendre que la plage devant notre portal d’entrée était fortement protégée; un champ de mines explosives, un canon dominant le champ de bataille, une tranchée remplie d’archers et d’arbalétriers avec des munitions magiques – rien pour faire reculer les héros de Sasserine et les troupes naines de Pella Stormshield qui allaient entreprendre l’assaut à nos côtés. Nous apprîmes aussi que les troupes d’Orcus allaient tomber dans un guet-apens à leur arrivée sur Gaping Maw. Cette information fut transmise au Demon Lord par Isom, qui cajola Orcus en mentionnant le courage extrême de celui qui allait mener ses troupes à l’abattoir tout en s’assurant de bien transmettre l’information relativement au guet-apens avec ce subterfuge.

Bien serrer les courroies de mon armure. Entendre les fortes respirations des nains à mes côtés. Agripper mon marteau et mon bouclier afin d’en tester le poids. Éponger la sueur perlant à mon front. Ajuster mon casque. Entendre les paroles d’un commandant nain, dans ce cas-ci, Pella Stormshield fouetter ses troupes. Certains redoutent le combat. À ce moment, alors que nous nous attendions devant le portal qui allait nous mener vers Gaping Maw, je n’ai pas vu un nain qui n’affichait pas un sourire, même ceux qui allaient certes mourir lors de la première vague de l’assaut du champ de mines. Lorsque la cause est juste, les nains partent au combat la tête haute, le cœur léger et un sourire aux lèvres. Voilà ce qui représente notre peuple. Est-ce les eladrins de Gwynhardif et Céleste avaient le même visage? Les démons de Quag-Nomah le Skull King? Charon?

Le portail s’ouvrit. L’assaut sur Gaping Maw débutait.

Comments

Antoineql Antoineql

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.