Savage Tide d'Antoine

À l’intérieur de Wat Dagon

Au sommet d’une ziggurat de pierre trônait Nolunga, un olman corrompu que Demogorgon avait élevé en tant que grand prêtre de sa perfide organisation. À ses côtés, deux colosses, des golems d’adamantine. Le temple dans lequel se trouvait la ziggurat était couvert de glyphes, pour moi des gribouillis incompréhensibles. Devant Nolonga, nous pouvions apercevoir un miroir qui semblait scintiller par lui-même. À sa gauche, une marre de ce qui semblait à première vue être de l’eau et à sa droite, un feu constamment nourri nous permettait d’entrevoir la scène.

Dominé brièvement par Nolunga, j’agrippai bientôt mon marteau et me dirigeai vers la ziggurat au pas de course. Un simple mot de pouvoir activa alors la magie du pendentif de Bin A’kin à mon cou. Mes pas semblèrent alors plus vifs et les marches de la ziggurat devant moi m’apparaissaient alors tel un simple voile que je n’avais qu’à repousser du revers de la main afin de me retrouver à l’intérieur de la structure.

Bientôt, j’émergeai des pierres du sommet de la ziggurat au côté de Nolunga en lui assénant un puissant coup de marteau; la bataille était maintenant engagée. Dès lors, les glyphes autour de nous commencèrent à produire des sphères élementales que Nolunga semblait contrôler pour nous attaquer. Feu, éclairs et énergie nécrotique pleuvaient alors sur nous.

À mes pieds les héros de Sasserine engagèrent les colosses qui se trouvaient sur les marches de la ziggurat. Dominé par Farah, un des colosses se joignit à nos efforts contre le second golem, qui devint bientôt un amas d’adamantine tordu sur les marches de la ziggurat. À distance, Hallya réussit à prendre le contrôle des glyphes et fut en mesure de rediriger les sphères vers Nolunga, pour qui le combat au nom de son maître allait bientôt se terminer.

En passant la pièce au peigne fin, nous fûmes en mesure de constater que le miroir était davantage que ce qu’il apparaissait être. En regardant à travers ce dernier, les illusions qui dissimulaient la vraie nature des objets disparaissaient. Ainsi, nous fûmes en mesure d’apercevoir une trappe au fond de la marre au sommet de la ziggurat. Après nous être assurés que la trappe n’était pas piégée, nous y entrèrent.

L’eau se trouvant dans la marre se déversa alors entièrement dans une caverne naturelle. Au sol, des ossements de créatures diverses gisaient. Une fois arrivés au sol, des runes traitant de folie libératrice et du Prince démoniaque couvrant des arches supportant le plafond de la caverne nous apprîmes que nous nous trouvions toujours dans un sanctuaire de notre ennemi.

Derrière le coude d’un tunnel, des sons semblant provenir de plusieurs voix nous parvinrent alors. Après avoir bu un élixir d’invisibilité, Gunrak avança dans le tunnel et y vit 9 forsakens dans un cercle de prières. Les forsakens se trouvant entre nous et notre objectif de la Master Pearl, nous n’avions d’autres choix que de les engager. Grâce à son élixir, Gunrak fut en mesure de se positionner avantageusement au centre de ces derniers; le carnage fut alors complet.

Comments

Antoineql drstupid

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.